Crédit facile, n’avalez pas n’importe quoi ! (2008)

En 2008, la plate-forme Journée sans crédit a attiré spécialement l’attention sur le danger des ouvertures de crédit. Pourquoi ? Parce qu’elles sont séduisantes, rapides et faciles à obtenir. 

La plupart des grandes surfaces, des magasins d’électroménager, de matériel multimédia en proposent ; elles sont à la portée de la plupart des consommateurs.

Mais en réalité, elles sont dangereuses principalement pour 3 raisons :

  • Parce qu’elles sont très, trop faciles à obtenir. Tellement faciles à obtenir que de nombreuses personnes y ont recours même pour faire face à des dépenses de la vie quotidienne. D’où le risque de multiplier les crédits et de ne plus savoir gérer son budget.
  • Parce qu’elles coûtent cher (16 à 19 % pour les ouvertures de crédit avec carte). 
  • Parce qu’elles sont presque toujours à durée indéterminée. Cela signifie qu’elles entraînent souvent le consommateur dans l’endettement permanent.

C’est à cette dangereuse forme de séduction que la Journée sans crédit a voulu sensibiliser les consommateurs. Avec le slogan « crédit facile, n’avalez pas n’importe quoi », elle a sillonné les rues des grandes villes du pays, organisé des conférences-débat et des animations. Elle a également réalisé une farde pédagogique à destination des animateurs et des enseignants. 

  • Mettre un lien vers l’outil campagne 2008