Campagne - 2012

NE TUEZ PAS LE COCHON ! (2012)

Comme chaque année depuis 8 ans, la plate-forme a sensibilisé le grand public aux pièges du crédit facile. En 2012, elle a lancé un appel :

« Ne tuez pas le cochon ! Ne tuez pas votre épargne ! »

Dans les magasins, en rue, dans nos boîtes aux lettres, sur Internet, tout nous incite à consommer, surtout en cette période de fin d’année. Les cartes de crédit semblent utiles pour faire face à des dépenses imprévues ou tout simplement pour se faire plaisir. Pour les vacances en famille, pour fêter Noël ou encore pour financer les études des enfants, toutes les occasions sont bonnes pour nous faire acheter à crédit…

Les ouvertures de crédit sont séduisantes et faciles à obtenir. Mais elles risquent de nous coûter cher ! En 2011, 319.092 personnes étaient fichées à la Banque Nationale de Belgique parce qu’elles ne pouvaient plus rembourser leurs crédits. Et ce n’est que la partie visible de l’iceberg : beaucoup de personnes ont aussi des difficultés à rembourser d’autres dettes (loyer, impôts, énergie, hôpital...).

Pourtant personne n’est à l’abri des difficultés financières : une séparation, un problème de santé ou une baisse de revenus… L’ajout d’ouverture(s) de crédit peut alors nous faire basculer dans la spirale du surendettement.

Le message de la Journée sans crédit 2012 était : Les grosses difficultés financières, ça n’arrive pas qu’aux autres, alors consommons malin et restons vigilants ! Ne vendons pas la peau du cochon avant de l’avoir tué !

Des animations de rue ont été organisées dans les principales villes de Wallonie ainsi qu’à la rue Neuve à Bruxelles, où la Journée sans crédit y tient un stand chaque année. Un dépliant humoristique (autour de proverbes célèbres sur le thème de l’argent) a également été diffusé largement.

Share this post

admin's picture

admin

I'm a freelance designer with satisfied clients worldwide. I design simple, clean websites and develop easy-to-use applications.